user_mobilelogo
Assistance administrative et RH, rédaction

Rapport de stage : comment le rédiger ?


Rapport de stage : comment le rédiger ?

 

 

Quelques conseils pour la préparation, la rédaction et la présentation d’un rapport de stage.

 

 

Les objectifs

Confirmer une orientation professionnelle et acquérir une première expérience : quelle que soit l’année d’étude, le stage en entreprise est une étape marquante de notre cursus scolaire.  

Le rapport de stage* doit retracer ce parcours de façon précise et concrète.

Il est aussi destiné à une présentation à l’oral devant un jury. Or, un rapport de stage structuré et complet est votre meilleur atout pour préparer cet entretien et éviter les questions pièges.

 

Préparer la rédaction

Pendant le stage, pensez à réunir toutes les informations nécessaires. Quelques conseils :

  • Prendre des notes au quotidien : tâches réalisées / impressions / interrogations / réussites ou difficultés / anecdotes / outils découverts ou approfondis…
  • Réunir de la documentation sur l’entreprise : historique  / organigramme / supports de communication / rapport d’activité…
  • Recueillir l’avis de votre maître de stage : impressions / qualités détectées / bilan des réalisations / conseils…

 

Avant de commencer, posez-vous quelques questions qui nourriront votre réflexion :

  • pourquoi avoir choisi ce stage ? qu’en attendiez-vous ?
  • que vous a-t-il apporté, en positif ou en négatif ?
  • qu’avez-vous apporté à l’entreprise ?
  • a-t-il confirmé votre orientation ?

 

Plan type d’un rapport de stage

Le plan de votre rapport est une étape cruciale, qui facilite grandement la rédaction.

Puisque chaque stage (et chaque stagiaire) est unique, il n’existe pas de plan « clé en main ». Néanmoins, on peut dégager une structure générale du rapport de stage :

  • Page de garde
  • Sommaire 
  • Remerciements
  • Introduction
  • Partie I : présentation de l’entreprise
  • Partie II : missions (et bilan, pour un plan en deux parties)
  • Partie III (si nécessaire, notamment pour un stage long) : bilan
  • Conclusion 
  • Glossaire (facultatif)
  • Bibliographie (facultatif)
  • Annexes

 

Soigner la présentation

Un mot d’ordre : LISIBILITÉ. Le jury doit lire des dizaines de rapports. Facilitez-lui la tâche !

Sauf consignes particulières de votre centre de formation, voici les normes couramment appliquées :

  • Longueur : environ 30 pages en moyenne, sans les annexes (15 pages pour un stage court de 15 jours à 1 mois).
  • Police : Times New Roman ou Arial - évitez l’originalité en la matière et utilisez une seule police pour l’ensemble du rapport.
  • Taille : 11 (Arial) ou 12 (Times New Roman).
  • Marges : 2,5 cm à gauche et à droite ; 2 cm en haut et en bas.
  • Interligne : 1,5.
  • Paragraphes : justifiés - sautez des lignes, aérez vos pages.

 

Enfin, le style et l’orthographe méritent toute votre attention : des phrases claires et sans fautes donneront envie de vous lire et éviteront tout contresens.

Pour cela, n’hésitez pas à solliciter votre écrivain public pour une correction ou une réécriture de votre rapport de stage.

 

*Attention : le rapport de stage diffère du mémoire. Généralement demandé en Licence ou Master, le mémoire doit répondre à une problématique ; il suppose une analyse et une réflexion théoriques qui ne sont pas demandées dans un rapport de stage.