user_mobilelogo
Assistance administrative et RH, rédaction

Écrire, c'est d'abord écouter


Écrire, c'est d'abord écouter

 

L’écrivain public prête sa plume pour exprimer les mots des autres. Pour rédiger, réécrire ou corriger, il doit avant tout savoir écouter.

 

 

Comprendre les attentes du client

Quelle que soit la nature de la prestation, le rédacteur doit identifier le contexte et les critères de son client :

  • Pour la rédaction d’un courrier : à qui s’adresse-t-il et dans quel but ?
  • Pour la réécriture d’une thèse : jusqu’à quel point l’écrivain public peut-il reformuler ou suggérer des améliorations ?
  • Pour un site internet ou une plaquette commerciale : quelle est l’activité ou le produit à mettre en avant ? Quel est le public visé ?

Questionner : c’est presque le premier métier de l’écrivain public !

 

Entendre ce qui n’est pas dit

Au cours de cette prise d’informations, le non-dit est important.

Souvent, on a du mal à exprimer ce qui est le plus évident mais aussi le plus essentiel. L’écrivain public doit savoir détecter ces éléments pour, ensuite, rendre le discours clair et compréhensible pour le destinataire.

Le message à transmettre se cache aussi derrière les mots : les gestes, les silences révèlent la personnalité de celui/celle qui s’exprime. Le sens de l’écoute et de l’observation permettent ainsi à l’écrivain public de percevoir tous les signaux qui lui permettront de fournir une prestation sur mesure.

 

Retranscrire fidèlement

Parfois, des recherches complémentaires seront nécessaires pour approfondir le sujet traité.

À partir de tous ces éléments, le travail de rédaction ou de réécriture peut s’effectuer.

L’écrivain public doit alors faire preuve d’objectivité : il ne s’agit pas d’exprimer sa propre vision, mais bien de mettre en forme un texte à partir des mots et du point de vue du client.

Enfin, le rédacteur soumet son travail, et peut être amené à le modifier pour peaufiner les derniers détails et satisfaire pleinement les attentes initiales.

 

Force est donc de constater que le travail de l’écrivain public demande du temps : en écoute, en recherches, en rédaction et en modifications éventuelles. Est-il nécessaire de rappeler que les tarifs pratiqués par la profession découlent en partie de ce temps passé ?

 

 

Communication professionnelle, courrier administratif, récit de vie… Pour chacune de ces prestations, votre rédactrice réalise un texte unique, qui vous ressemble.

Un besoin ? N’hésitez pas à me contacter !